Courrier de Boulogne Environnement sur les tours du Pont d’Issy

L’association Boulogne-Environnement vient d’adresser le courrier ci-dessous aux quatre principaux candidats aux élections municipales à Boulogne Billancourt. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des réponses que l’association recevra.

BOULOGNE ENVIRONNEMENT

Association agréée – Loi du 10/07/1976

60, rue de la Belle-Feuille

92100 Boulogne-Billancourt

Tél : 01 48 25 47 12

Monsieur Pierre-Christophe BAGUET

Maire de Boulogne-Billancourt

Boulogne-Billancourt, le 08 mars 2014

Objet : Tours à Issy-les-Moulineaux.

Monsieur le Maire,

Comme vous le savez très certainement, la municipalité d’Issy-les-Moulineaux a prévu la construction de trois tours de 169 à 189 m de hauteur, essentiellement de bureaux, à proximité immédiate du pont d’Issy, conformément à une révision simplifiée de son PLU de 2005, autorisant un total de 250.000 m² environ de surface de plancher. Cette révision du PLU a fait l’objet d’un recours contentieux en juin 2012, recours finalement rejeté par le tribunal de Cergy-Pontoise. La situation est actuellement la suivante : une première tour, la tour IMEFA 52 (189 m), a obtenu un permis de construire ; une deuxième tour, la tour Hélice (145 m), fait l’objet d’un enquête publique préalable se terminant le 15 mars 2014 ; la troisième tour ne fait l’objet d’aucun projet précis pour le moment.

Ces tours, implantées en limite de Boulogne-Billancourt, engendreront de multiples nuisances et une dégradation certaine du cadre de vie dans toute sa partie Est de la ville et plus particulièrement dans le quartier République-Point-du-Jour :

–        engorgement du trafic automobile, le secteur étant déjà très souvent saturé à partir du pont d’Issy et sur le boulevard de la République, aucun élargissement des voies de circulation n’étant prévu ou même possible, –        saturation des transports en commun (RER C et tramway), aucune infrastructure supplémentaire n’étant annoncée, –        ensoleillement pratiquement nul dans le quartier République-Point-du-Jour pendant les mois d’hiver, période pendant laquelle celui-ci est particulièrement recherché,

–        survols des hélicoptères plus fréquents, pour contourner éventuellement ces obstacles par le Nord, générant ainsi un surcroît de nuisances sonores,

–        création de violentes turbulences dans certaines conditions atmosphériques, turbulences préjudiciables à la sécurité.

Nous souhaiterions connaître votre position sur ces projets et les actions que vous envisagez de mener, si vous êtes réélu Maire, pour préserver la qualité de vie dans les quartiers.concernés de Boulogne-Billancourt.

Dans l’attente d’une réponse que nous espérons positive, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos respectueuses salutations.

Le Président

Jean Pozzo di Borgo

Publicités

ALERTE : Les hélicoptères vont survoler la ville à cause des tours du Pont d’Issy !

ACTEVI – coordinateur de notre Collectif – tient à informer les habitants d’Issy-les-Moulineaux du peu de cas que la mairie fait de la qualité de vie dans leur ville en autorisant le survol de la ville par les hélicoptères pour concrétiser son projet de tours au Pont d’Issy.

Pour cela,  ACTEVI a rédigé une note approfondie que vous pouvez télécharger en cliquant ici. Cette note étant un peu longue, vous en trouverez ci-dessous le résumé et les principales conclusions.

RESUME

Les trajectoires actuelles évitent dans la mesure du possible le survol de la ville d’Issy-les-Moulineaux et empruntent le boulevard périphérique ou le lit de la Seine qui est la trouée d’envol préférentielle.

A la demande de la mairie, si le projet se faisait, la DGAC consent à modifier la trajectoire sur la Seine devenue inutilisable si les tours étaient construites, en contournant celles-ci ALERTE : Les hélicoptères vont survoler la ville à cause des tours du Pont d'Issy ! dans informations generales extraits_echanges_DGAC_Santiniplus au Sud, donc sur les habitations, en attirant  l’attention sur les gênes éventuelles.

La réponse de la municipalité est sans équivoque : « Par le présent courrier, je vous donne mon accord concernant la trajectoire préconisée par vos experts, à savoir un contournement des tours par le Sud. En effet, les enjeux de la ZAC du Pont d’Issy, à savoir la requalification d’une entrée majeure de la ville d’Issy-les-Moulineaux, une refonte des espaces publics et une forte amélioration de la connexion du quartier à la gare Issy-Val de Seine, revêtent une importance cruciale. »

Plus loin il ajoute « Toutefois, (…), je vous saurais gré de recourir à chaque fois que les conditions de sécurité seront réunies, au contournement des tours par la trajectoire Nord. » (vers périphérique) (NDRL : pour télécharger cet échange de courriers, cliquez sur l’image ci-dessus).

Lire la suite