Tours et retour sur une regrettable délibération du Conseil municipal du 12 avril 2012

Par un tract diffusé à 20 000 exemplaires et par des informations parues sur son site, ACTEVI  au sein d’un collectif d’associations, a tenté d’avertir le maximum d’isséens du projet d’aménagement du quartier Val de Seine-Pont d’Issy.

Tours du Pont d’Issy vues de l’Avenue Victor Cresson

Tours du Pont d’Issy vues de l’Avenue Victor Cresson

Ce projet prévoit la construction de trois tours de bureaux de 180 m de haut et la venue journalière de près de 11 000 personnes en plus dans un secteur déjà saturé, sans aucune prévision de moyens de transport supplémentaires.

De nombreuses oppositions à ce projet ont été exprimées lors de l’enquête publique. ACTEVI notamment a contesté son  caractère démesuré, sans intérêt pour les isséens et dangereux pour leur qualité de vie.

Le commissaire enquêteur, partisan notoire  de l’édification de tours, a défendu ce projet dans un rapport d’enquête contestable et a conclu par un avis favorable sans réserves. Ce rapport est tellement critiquable, qu’ACTEVI a adressé une lettre à chacun des conseillers municipaux pour les alerter sur l’absence de neutralité, les erreurs et digressions constatées .

Malgré cela et se fondant en séance sur l’avis favorable du commissaire enquêteur, lors du Conseil municipal du 12 avril 2012, tous les conseillers appartenant à la majorité municipale ont voté  la révision du PLU et la création de la ZAC, préalables administratifs à la réalisation du projet. Les conseillers de l’opposition municipale ont voté unanimement contre.

Les promoteurs peuvent maintenant déposer des permis de construire. Le collectif va tenter une action qui ne pourra très probablement pas se concrétiser en dehors d’un contentieux. Il importe plus que jamais de signer la pétition pour un projet alternatif à la construction de tours au pont d’Issy.